Coin des professionnels
Vous êtes médecin, pharmacien
infirmier(e),étudiant(e),...?

Inscrivez-vous ici pour accéder à l'espace professionnel.
Identifiant :
Mot de passe :
Historique


Une exprience de trente ans

 

                Ouverture le 2 Mai 1978 du Centre de Prvention des Toxicomanies l?initiative du Professeur JM Lger (Service Hospitalo-Universitaire du CH Esquirol) et de Mme le Dr Menetrier, Mdecin inspecteur Dpartemental DDASS.

La DDASS gre le Centre et deux infirmiers du CH Esquirol, Mr Claude Leboutet et Mme Lyliane Chantegros, sont dtachs pour l?animer.

                Une vacation de psychologue (1/2 journe par semaine) est assure par Mme D Boyon (Service du Pr Lger)

                Le Centre est install 29, rue Bobillot Limoges

 

                En 1979, dbut des interventions caractre d?information et de prvention, dans le milieu scolaire: lves, enseignants, parents d?lves.

Les intervenants utilisent un support audiovisuel ralis par le Centre Diderot Paris. Il s?agit d?un diaporama complt par une cassette d?une dure de 20 minutes. Un change fait suite avec le public afin de  faire le point sur ses connaissances et exprimer ses inquitudes . La stratgie des intervenants est   partir des rponses qui se veulent le plus objectives possible, c'est--dire sans dramatiser et sans minimiser les dangers, des bauches de solutions sont mises .

Le Dr Lombertie, mdecin psychiatre, met en place des consultations mdicales spcialises.

 

                En 1980, le Centre Bobillot adhre l?ANIT (Association Nationale des Intervenants en Toxicomanie), dans le but d?une rencontre avec d?autres intervenants, d?une confrontation des ides et d?une analyse des pratiques.

 

                Ds 1981 dbute l?activit de liaison : travail de partenariat avec le CHRU de Limoges et le CH de Saint Junien

Le Centre Bobillot travaille galement en lien avec les centres de post-cure : Le Peyri (Lot), Les Blannaves (Gard), Tournebouix (Aude)  

 

                En 1988, pour faire face l?augmentation de la demande, le Centre Bobillot dmnage 2, rue Croix Verte. Administrativement, le Centre Bobillot change d?appellation et devient Le Centre Dpartemental de Coordination contre les Toxicomanies.

                Un protocole d?accord est conclu entre le Pr Weinbreck (CHRU Limoges) et la DDASS : les intervenants du Centre Bobillot participent au dpistage du SIDA et offrent un soutien psychologique aux toxicomanes sropositifs

 

                En 1991, le centre dmnage pour le 89, avenue Baudin

                Une plaquette spcifique Information et Documentation est cre : elle rpertorie 1000 articles, des vidos, des diaporamas?

 

                En 1992, un premier dcret fixe une nouvelle appellation : CSST (Centre de Soins Spcialis pour les Toxicomanes) et dfinit les diffrentes missions :

-         prise en charge mdico-psychologique du toxicomane

-         prise en charge sociale et ducative du toxicomane

-         accueil, orientation et information du toxicomane

-         sevrage et accompagnement

-         soutien l?environnement familial

                Un essai de sevrage physique par acupuncture de quelques patients est expriment avec un mdecin gnraliste

 

                En janvier 1995, l?quipe s?enrichit d?une Assistante Sociale mi-temps.

                Le CSST dmnage 16, cours Jourdan.

 

                Le 1er Mai 1995, un poste de mdecin psychiatre temps plein est enfin cr : ce sera le Dr Pierre Villeger, qui aura pour missions de :

-         mettre en place une consultation mdicale et sociale

-         laborer des protocoles de substitution la mthadone

-         dvelopper le travail de rseau

 

                En dcembre 1995, cration du centre mthadone avec 2 places.

 

 

                En 1996, dbut de la substitution par la Buprnorphine Haut dosage

                Cration d?un temps mdical supplmentaire afin de dvelopper le travail de rseau : c?est le Dr Catherine Chevalier qui rejoint l?quipe.

                Cration de TSR 87 (Toxicomanie Soins Rseau) afin de formaliser le travail de rseau, le partenariat entre mdecins et pharmaciens de ville et l?hpital.

                En dcembre 1996, le centre dmnage au 16, avenue Garibaldi

 

                En 1997, le CSST Bobillot est intgr dans un nouveau dispositif global : la Fdration de Soins en Toxicomanie. Cette fdration regroupe 3 secteurs de psychiatrie : Secteur 3, Secteur 4 et pdopsychiatrie sud

                Au fil des prises en charge, la ncessit d?un lieu d?hospitalisation spcifique se fait sentir : le Dr Lombertie (Secteur 3) met disposition une partie de l?unit Marchand Bas (CH Esquirol) pour des prises en charge hospitalires spcifiques.

 

                En 1998, cration d?appartements relais afin d?assurer l?hbergement de patients de la rgion dsireux d?obtenir un protocole mthadone : un demi poste d?assistante sociale est cr afin d?en assurer la gestion

 

                En 1999, dans le cadre d?un travail de rseau, l?quipe du CSST collabore la rdaction du journal  le Joint 

 

                En 2000, cration de l?unit de traitement des addictions Henri Ey Bas, le Dr Villger en est le Praticien Hospitalier responsable.

                Le CSST Bobillot continue sa mission d?accueil, d?coute et d?orientation et oriente ceux qui en ont besoin vers cette nouvelle structure spcifique.

                Un mi-temps infirmier est cr et assure la mission de prvention.

 

                En 2001, un nouveau partenaire cr par la Fdration voit le jour fin 2001 : le CIRDD (Centre d?Informations et de Ressources sur les Drogues et Dpendances), dont les missions sont :

-         documentation et information

-         observation

-         ingnierie sociale

-         appui technique aux chefs de projets

 

 

                En 2002, cration d?une quipe de liaison, charge d?assurer le lien entre le CSST Bobillot, les appartements relais et l?unit d?hospitalisation et de coordonner les soins auprs des patients toxicomanes

 

                En 2003, la Fdration de Soins aux Toxicomanes cde sa place l?IRST 10 (Intersecteur Rgional de Soins aux Toxicomanes), le Dr Villger devient chef de service

 

                En 2004, mise en place des consultations cannabis

 

                En 2007, l?IRST 10 devient l?IRSA, Intersecteur Rgional de Soins en Addictologie, afin de rpondre l?volution de la prise en charge des personnes souffrant de multiples formes de dpendance.

 

En 2010, l'IRSA devient le Ple d'Addictologie en Limousin, le P.A.L. Le P.A.L intgre les units Giraudoux (alcoologie, tabacologie,trouble des conduites alimentaires), Fouquet (alcoologie, tabacologie), Liebermann (alcoologie), Ey bas (traitements des conduites addictives), Ey haut (consultations, quipes de liaison, de prvention, cheferie de ple, rseau), CSAPA Bobillot (addictions, rseau)