Coin des professionnels
Vous êtes médecin, pharmacien
infirmier(e),étudiant(e),...?

Inscrivez-vous ici pour accéder à l'espace professionnel.
Identifiant :
Mot de passe :
Actualités
Usages de cannabis en France : premiers rsultats du baromtre sant de Sant publique France
Actualité du 22/12/2021

L’OFDT et Santé publique France ont publié le 2 décembre les premiers résultats du Baromètre Santé de Santé publique France 2020 sur les usages de cannabis des adultes. Ces données, qui actualisent les estimations de 2017 et permettent de suivre l’évolution des usages, ont été présentées lors de la 6e matinale de l'OFDT sur le thème : "Cannabis : évolutions récentes et réponses publiques" (à revoir ici).

En 2020, le cannabis demeure de très loin le produit illicite le plus expérimenté en France. Près de la moitié des adultes (46 %) en ont déjà consommé. Entre 2017 et 2020, la diffusion du cannabis s’est stabilisée (45 % en 2017).
La proportion des usagers dans l’année (11 %, soit un adulte sur dix) n’a pas varié depuis 2014 et celle des usagers réguliers (au moins 10 fois dans le mois) apparaît en léger recul, passant de 3,6 % en 2017 à 3,2 % en 2020.

En 2020, plus de 5 hommes sur 10 ont déjà consommé du cannabis au cours de leur vie (55 %) contre moins de 4 femmes sur 10 (38 %). Même si l’écart des niveaux d’usage dans l’année entre les hommes et les femmes reste marqué (respectivement 15,2 % pour les hommes contre 7,5 % pour les femmes).
Depuis les premières éditions des Baromètres santé en 1992, l’évolution de l’usage de cannabis dans la population adulte révèle un double mouvement : d’une part, une augmentation de la part des femmes qui ont déjà consommé du cannabis ; d’autre part, un vieillissement, en moyenne, des usagers dans l’année qui sont de plus en plus souvent des trentenaires et des quadragénaires.

La dernière fois qu'ils ont consommé du cannabis, la plupart des usagers dans l’année l’ont fumé sous forme de joint (94 %), loin devant le vapotage ou la vaporisation (2,3 %), l’ingestion alimentaire de produits dérivés du cannabis ou en infusion (2,2 %) ou l’usage du narguilé ou du bang (moins de 1 %).
Parmi ceux qui ont fumé un joint lors de leur dernier usage, 61 % ont pris de l’herbe et 37 % de la résine, presque tous l’ayant mélangé avec du tabac (95 %). Cette prédominance récente de l’herbe se confirme et s’inscrit dans le contexte des mutations du marché du cannabis en France observées depuis 2015.

Lire la note sur les niveaux d’usage de cannabis en France en 2020 (6 p.)

<< Retour aux actualités