Coin des professionnels
Vous êtes médecin, pharmacien
infirmier(e),étudiant(e),...?

Inscrivez-vous ici pour accéder à l'espace professionnel.
Identifiant :
Mot de passe :
Actualités
Les ravages de la boisson sur notre ADN
Actualité du 19/01/2018

Lorsque l’on consomme de l’alcool, plusieurs réactions s’opèrent. Tout d’abord l’organisme transforme l’éthanol (alcool pur) en aldehyde, une toxine très dangereuse pour l’ADN. Puis il détruit cette toxine grâce à une enzyme spécifique appelée «ALDH2». «Or plus de 500 millions de personnes, particulièrement les personnes asiatiques, manquent d’ALDH2 et donc supportent moins bien l’alcool », expliquent au Figaro le Pr Ketan Patel, dernier auteur de l’étude, et le Dr Frédéric Langevin. «Dans cette population qui présente un déficit de l’enzyme, une forte dose d’alcool entraîne quatre fois plus de dommages à l’ADN par rapport à un groupe témoin. Autrement dit, ce niveau de dommage équivaut à passer 5 minutes à Fukushima!».

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les liens entre alcool et cancer. (article des nouvelles du village des addictions n°16, de Michel Reynaud)

<< Retour aux actualités